LES CRAMÉS DE LA BOBINE

Petite revue du net pour "Un monde sans femmes"

lundi 26 mars 2012 par Cramés

Benoît Smith

Brac met son film sous tension en orchestrant le jeu du chat et de la souris entre Sylvain et les femmes, entre Sylvain et lui-même, entre la mère et la fille (ce dernier affrontement, fait à la fois de conflit de caractères, de jalousie sans doute, et surtout de lassitude due à la connaissance mutuelle de l’une par l’autre).

Lire l’article sur le site de Critikat


Il faudra désormais retenir le nom de Guillaume Brac. Programmé avec Le Naufragé, un autre excellent court (24 min) tourné dans la même ville balnéaire et avec le même acteur principal, Un monde sans femmes est une remarquable entrée en cinéma.

Lire l’article sur le site des Inrocks


Arnaud Schwartz

La délicatesse, la sincérité, l’authenticité et l’humour discret de ce cinéma sont précieux et font de Guillaume Brac un réalisateur singulier, dont on se plaira à suivre la route.

Lire l’article sur le site de La Croix



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 67 / 221587

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Tous les films  Suivre la vie du site Un monde sans femmes   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License