LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Les films que nous avons programmés > Martin Eden > Martin Eden

Martin Eden

Articles de cette rubrique


Martin Eden (Martin Eden)

jeudi 7 novembre 2019 par Cramés
Film précédentFilm suivant
Coupe Volpi – Prix d’interprétation masculine

Pour agrandir cliquer sur l’image

Du 7 au 12 novembre 2019

Présenté par Marie-Annick Laperle

Soirée débat mardi 12 à 20h30
Autres séances jeudi et dimanche en fin d’après-midi et lundi après-midi

Film italien (octobre 2019, 2h08) de Pietro Marcello Avec Luca Marinelli, Jessica Cressy et Carlo Cecchi

Synopsis : À Naples, au cours du 20ème siècle, le parcours initiatique de Martin Eden, un jeune marin prolétaire, individualiste dans une époque traversée par la montée des grands mouvements politiques. Alors qu’il conquiert l’amour et le monde d’une jeune et belle bourgeoise grâce à la philosophie, la littérature et la culture, il est rongé par le sentiment d’avoir trahi ses origines.

Article de Marie-Annick *** Bande annonce *** Dossier de presse *** Horaires
BO France : 93000



Un film sur la trahison de classe (Martin Eden)

mardi 5 novembre 2019 par Marie-Annick

« Martin Eden », film de Pietro Marcello, cinéaste italien prometteur de quarante-trois ans et qui s’est fait remarquer en 2009 avec l’émouvant « Bocca del lupo » et en 2015 avec l’étonnant « Bella e perduta ».
Cette fois, le réalisateur s’est attaqué à un gros morceau de la littérature en adaptant à l’écran le célèbre roman de Jack London « Martin Eden » paru en 1909. C’est une adaptation libre dans laquelle Pietro Marcello transpose le récit d’émancipation et de désillusion d’un jeune marin de la baie de San Francisco, de l’autre côté de l’Atlantique , dans une autre baie, celle de la Naples populaire et industrieuse de la première moitié du vingtième siècle.
Le film raconte la trajectoire singulière de ce beau marin prolétaire ( interprété par Luca Marinelli, sacré meilleur acteur à la mostra de Venise ), sa rencontre amoureuse avec la fascinante Elena, belle et cultivée ( interprétée par Jessica Cressy ), sa volonté farouche de s’élever au-dessus de sa condition sociale, son acharnement à devenir écrivain et sa chute dans la désillusion et l’autodestruction.

francesca_errichiello_oco_shellac

A travers cette histoire, le cinéaste excelle à retranscrire l’âme brûlante de son héros dans une époque bouleversée par la montée des grands mouvements politiques et sociaux. Mais si le roman de Jack London était un roman sentimental, le film de Pietro Marcello fait de Martin Eden un héros négatif de notre temps qui a perdu tout contact avec la réalité du monde et qui finit par trahir ses origines alors qu’autour de lui naissent et s’affirment les mouvements populaires.
Dans une interview, Pietro Marcello a déclaré que son Martin Eden était « une incarnation de l’hédonisme, du narcissisme et de l’individualisme moderne. ». Et que son film était avant tout « un film sur la trahison de classe, sur la question d’appartenance, parce que la lutte des classes existe encore aujourd’hui. »



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 318391

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les films que nous avons programmés  Suivre la vie du site Martin Eden   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License