LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films que nous avons programmés > La Femme sans tête > La Femme sans tête

La Femme sans tête

Articles de cette rubrique


L’avis des Cramés de la Bobine au sujet de la Femme sans Tête (La Femme sans tête)

dimanche 28 juin 2009 par Bruno

La première saison des Cramés de la Bobine se termine par la projection à l’AltiCiné de Montargis de La Femme sans Tête (La Mujer sin Cabeza), le troisième film de la talentueuse réalisatrice argentine Lucrecia Martel. Cette œuvre a été présentée en compétition officielle au Festival de Cannes 2008. Un long-métrage impressionnant et déroutant qui ne laissera pas le public montargois indifférent.



Interview de Lucrecia Martel (La Femme sans tête)

dimanche 28 juin 2009 par Bruno
Vous pouvez retrouver une interview de la réalisatrice argentine Lucrecia Martel en cliquant sur ce lien vers le site de Dvdrama.


Histoire du cinéma argentin (La Femme sans tête)

dimanche 28 juin 2009 par Bruno
Pour avoir un bon aperçu de l’histoire du cinéma argentin, riche et passionnant, les Cramés de la Bobine vous invitent à aller vers un article de fond sur ce sujet rédigé par le ciné-club de Caen.


Crimes et dénis en Argentine sous la dictature (La Femme sans tête)

dimanche 28 juin 2009 par Bruno

Lucrecia Martel affirme dans une interview donnée à Dvdama que le but de La Femme sans Tête est d’abord d’évoquer le crime et le déni dans un pays marqué par les stigmates de la dictature militaire de 1976 à 1983. Les Cramés de la Bobine proposent de revenir sur cette sombre période.



La Femme sans tête (La Femme sans tête)

mardi 23 juin 2009 par Cramés

Film franco-argentin (VOSTF, 2009,1h27) de Lucrecia Martel avec Maria Onetto, Claudia Cantero et Inés Efron

Titre original : La Mujer sin Cabeza

Synopsis ; Veronica est au volant de sa voiture quand, dans un moment de distraction, elle heurte quelque chose.
Les jours suivants, elle semble disparaître, doucement étrangère aux choses et aux personnes qui l’entourent.
Subitement, elle avoue à son mari qu’elle a tué quelqu’un sur la route. Ils retournent ensemble sur les lieux de l’accident mais n’y découvrent que le cadavre d’un chien.
Alors que ce mauvais épisode parait clos et que la vie reprend son cours, un cadavre est découvert...

La femme sans tête

Critiques de presse *** Histoire du cinéma Argentin *** Crimes et Dénis sous la dictature *** Dossier de presse


Critiques de la presse (La Femme sans tête)

dimanche 28 juin 2009 par Bruno

Le Monde - Jacques Mandelbaum

(...) Lucrecia Martel (...) est devenue une des figures de proue d’un jeune cinéma argentin (...)La tension entretenue de façon admirable résulte de cette incertitude initiale, qui va contaminer le film de bout en bout.

Le Nouvel Observateur - Xavier Leherpeur

(...) Bouleversant portrait de femme grâce à la prestation de sa comédienne (impressionnante Maria Onetto) et une mise en scène magnétique. (...)

Télérama - Pierre Murat

(...) Complexe, mais passionnant, (...) aidé par [l’]époustouflante comédienne, María Onetto (...)

Les Inrockuptibles - Serge Kaganski

(...) Tout le talent de Lucrecia Martel consiste à chercher une mise en forme de ce scénario de la perte des repères (...)

Marianne - Danièle Heymann

Troublant comme un vertige.

Dvdrama - David A.

Superbe bijoux (...) La femme sans tête explore avec beaucoup de finesse le désarroi d’une femme qui tombe dans l’incertitude au point de ne plus se connaître elle-même.

Brazil - Franck Unimon

(...) Très sobre, La femme sans tête nous manipule sans embardée ni artifice. (...)

La femme sans tête



Bande annonce de la femme sans tête (La Femme sans tête)

mardi 23 juin 2009 par Cramés


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 264672

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Tous les films que nous avons programmés  Suivre la vie du site La Femme sans tête   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License