LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films > L’Armée du crime > L’Armée du crime

L’Armée du crime

Articles de cette rubrique


Fiche (L’Armée du crime)

mercredi 6 novembre 2013 par Cramés

Film précédent - - - - — - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - — - - - Film suivant

L’ARMÉE DU CRIME

Rétrospective Guédiguian
Animé par Christophe Kantcheff

Dimanche 24 novembre 2013 à 14h


Film français (2h19, 2009) de Robert Guédiguian avec Simon Abkarian (Manouchian), Virginie Ledoyen (Mélinée), Robinson Stévenin (Rayman), Grégoire Leprince-Ringuet (Thomas Elek) ,Lola Naymark Jean-Pierre Darroussin Ariane Ascaride, Adrien Jolivet (Henri Krasucki)

Synopsis : Dans Paris occupé par les allemands, l’ouvrier poète Missak Manouchian prend la tête d’un groupe de très jeunes juifs, Hongrois, Polonais, Roumains, Espagnols, Italiens, Arméniens, déterminés à combattre pour libérer la France qu’ils aiment, celle des Droits de l’Homme.
Dans la clandestinité, au péril de leur vie, ils deviennent des héros.
Les attentats de ces partisans étrangers vont harceler les nazis et les collaborateurs. Alors, la police française va se déchaîner, multiplier ses effectifs, utiliser filatures, dénonciations, chantages, tortures...
Vingt-deux hommes et une femme seront condamnés à mort en février 1944.
Dans une ultime opération de propagande, ils seront présentés comme une Armée du crime, leurs visages en médaillon sur un fond rouge placardés sur les murs de toutes les villes du pays. Ces immigrés, morts pour la France, entrent dans la légende.
C’est cette belle et tragique histoire que raconte le film.

Bande annonce *** article de Laurence *** Horaires


Bande annonce (L’Armée du crime)

mercredi 6 novembre 2013 par Cramés


Un cinéaste de quartier internationaliste (L’Armée du crime)

mardi 19 novembre 2013 par Laurence

L’armée du crime a été présenté en Sélection officielle, hors compétition, au Festival de Cannes.
Robert Guédiguian a hésité avant de le réaliser. Il touchait de trop près son vécu intime. Manouchian, est Arménien, communiste, la mère de Guédiguian est née en Allemagne et les héros de l’Affiche rouge font partie du Panthéon familial. L’idée de ce film lui a été proposée par le réalisateur Serge Le Péron qui a coécrit le scénario.
Robert Guédiguian souhaite montrer cet internationalisme de la lutte pour des idéaux : la libération de la France et le respect des droits de l’homme. « Ces Juifs, Arméniens, Hongrois, Polonais, Italiens et Espagnols qui se battent pour la même cause demeurent un exemple dans notre société d’inégalités criantes, de replis communautaires et religieux. »
Le casting mêle les habitués à la jeune génération. Virginie Ledoyen tient le rôle de Mélinée. Les héros sont montrés comme des êtres humains qui aiment la vie, travaillent, sont amoureux, ils ne sont pas réduits à des figures historiques.
C’est la seconde fois que le réalisateur quitte Marseille après Le promeneur du Champ- de- Mars.
L’armée du crime est le film le plus coûteux réalisé par Robert Guédiguian en raison de la difficulté à recréer les décors de l’époque. Il a dû mêler décors naturels, décors de studio et interventions numériques.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 179471

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Tous les films  Suivre la vie du site L’Armée du crime   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License