LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Les films que nous avons programmés > Fish Tank > Fish Tank

Fish Tank

Articles de cette rubrique


Casting de Fish Tank (Fish Tank)

vendredi 13 novembre 2009 par Bruno
Réalisation : Andrea Arnold Acteurs Katie Jarvis : Mia Kierston Wareing : la mère Michael Fassbender : Connor Harry Treadaway : Kyle Jason Maza : Liam


L’avis des Cramés de la Bobine au sujet de Fish Tank (Fish Tank)

vendredi 13 novembre 2009 par Bruno
Les Cramés de la Bobine proposent cette semaine à l’AlTiCiné Fish Tank, un drame britannique de la réalisatrice Andrea Arnold. Fish Tank, inscrit dans la grande tradition du cinéma social anglais, a été l’une des révélations du dernier Festival de Cannes. Il a d’ailleurs obtenu le Prix du Jury. L’actrice (...)


Secrets de tournage de Fish Tank (Fish Tank)

jeudi 5 novembre 2009 par Bruno
Le lieu du film Fish Tank a été tourné dans la région de l’Essex, à l’Est de Londres. "Au départ, j’avais écrit Fish Tank pour l’Estuaire du Kent, que je connais bien, mais j’ai décidé d’aller faire un tour dans l’Essex parce que je savais qu’il y avait là des paysages comparables", explique la (...)


Critique de la presse de Fish Tank (Fish Tank)

jeudi 5 novembre 2009 par Bruno
Elle - Florence Ben Sadoun "Ce film (...) reçu en pleine figure au mois de mai, reste gravé en nous des semaines plus tard, par la force de sa violence et par le chemin étonnant que prend celle-ci." ... suite ici


Fish Tank (Fish Tank)

jeudi 12 novembre 2009 par Cramés
Film précédentFilm suivant
BAFTA Awards : Meilleur film britannique de l’année
Prix du jury Cannes 2009

Du 12 au 17 novembre 2009
Soirée débat mardi 17 à 20h30

Film anglais (vostf, 2h02) sorti le 16 septembre 2009, réalisé par Andrea Arnold avec Michael Fassbender, Harry Treadaway, Katie Jarvis, Kierston Wareing, Jason Maza, Charlotte Collins, Jack Gordon, Jack Gordon, Sarah Counsell, Brooke Hobby...

Synopsis : A 15 ans, Mia est une adolescente rebelle avec une unique passion : la danse hip-hop. Un jour d’été, sa mère rentre à la maison avec un nouvel amant, Connor, qui s’installe chez elles. Est-ce enfin une promesse de bonheur ou bien un leurre ?

Bande annonce *** Dossier pédagogique *** Casting *** Critiques de presse *** secret de tounage *** Avis de Bruno*** Journal des débats
BO France : 190000



Fish tank, journal des débats (Fish Tank)

mercredi 18 novembre 2009 par Claude

La soirée du mardi 18 novembre aura laissé aux Cramés et à leurs fidèles un souvenir marquant, tant pour la richesse du débat suscité par Bernadette Floch, professeur d’anglais et présentatrice du 2ème opus d’Andréa Arnold, que pour la force et l’âpreté de ce drame social " rauque et tendu "- selon le journal "La Croix" - digne de Ken Loach ou des frères Dardenne, comme l’ont rappelé Chantal Lévy et Danièle Sainturel : sans doute Rosetta, pour les cinéastes belges, est-elle plus encore désespérée que Mia et les plans plus serrés, le cadre étouffant alors qu’ici l’affection de Mia pour la jument, les vues de la dangereuse Tamise ou la lumière cuivrée du couchant proposent une échappée faute de dessiner un espoir. L’univers d’usines où travaille Connor comme agent de sécurité, d’immeubles aux coursives sans fin ou de pavillons monotones aux murs de briques et jardinets étriqués suggère l’enfermement et la misère banlieusards de l’Essex, au Sud de Londres, et rappelle la solitude et la déréliction sociales des personnages de Ken Loach, comme si rien n’avait vraiment changé depuis les années 80 - déplore Chantal : l’espace privé de "Family life" semble s’être décomposé puisqu’ avec "Fish tank", tout a éclaté, que la mère est infantile et irresponsable, que se noue une relation ambiguë, puis brusquement charnelle entre la jeune Mia et le compagnon de sa mère, le bel O’Connor, homme complexe, beau-père fugitif, attentif aux blessures et aux velléités chorégraphiques de l’adolescente avant de lui faire l’amour un soir d’ivresse, par faiblesse et forfanterie de virilité, avant de retourner auprès, non de sa vieille mère (!), mais de...sa femme et de sa fille - révélation d’une double vie qu’on subodorait sans trop y croire : la réaction de Mia sera terrible puis finalement hésitante et humaine puisqu’elle enlèvera la fille de Connor, inconsciemment peut-être, pour se venger d’avoir été salie par son père, ira jusqu’ à la pousser dans la Tamise - à moins que ce ne soit la gamine qui ne s’y jette involontairement dans la violence de la poursuite - et lui tendra un bâton équivoque : perche pour la sauver ou gourdin pour l’assommer définitivement ? Chantal pense aussi à "Tess" pour la relation entre un garçon et un rapace que rappelle ici la jeune fille avec cette jument qu’elle veut sans cesse libérer de ses chaînes et du terrain vague où rôdent ses gardiens, des jeunes gens hostiles à Mia tout comme les adolescentes qu’elle rencontre dans la rue ou un magasin : elle va même jusqu’à casser le nez à l’une d’elles. On pense aussi à "Ladybird", film terrible sur une mère célibataire, à qui on arrache un à un ses enfants pour son ivrognerie et sa prétendue incapacité : ici, à l’inverse, l’action est centrée sur la fille mais on retrouve la même misère culturelle (la télé toujours allumée, les émissions kitsch, la culture people pour faire rêver de manière factice...) et la boisson à tout moment, verres lampés, cannettes prestement avalées.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 332283

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les films que nous avons programmés  Suivre la vie du site Fish Tank   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License