LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films > Dans la cour > Dans la cour

Dans la cour

Articles de cette rubrique



Fiche
(Dans la cour )

vendredi 19 décembre 2014 par Cramés

Film précédent - - - - — - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - — - - - Film suivant

Semaine du 21 au 27 janvier 2015
Soirée-débat mardi 27 janvier
Swann d’Or du meilleur réalisateur à Cabourg

Présenté par Danièle Sainturel

Film français ( avril 2014,1h37min) de Pierre Salvadori avec Catherine Deneuve, Gustave Kervern et Féodor Atkine

Synopsis : Antoine est musicien. A quarante ans, il décide brusquement de mettre fin à sa carrière. Après quelques jours d’errance, il se fait embaucher comme gardien d’immeuble. Jeune retraitée, Mathilde découvre une inquiétante fissure sur le mur de son salon. Peu à peu, son angoisse grandit pour se transformer en panique : et si l’immeuble s’effondrait... Tout doucement, Antoine se prend d’amitié pour cette femme qu’il craint de voir sombrer vers la folie. Entre dérapages et inquiétudes, tous deux forment un tandem maladroit, drolatique et solidaire qui les aidera, peut-être, à traverser cette mauvaise passe.

*** Article de Danièle *** Bande annonce *** Horaires


Un univers plein d’humour et de tendresse (Dans la cour )

dimanche 18 janvier 2015 par Danièle

Ce film a reçu le Swann d’Or du meilleur réalisateur au Festival du Film Romantique de Cabourg et a été nommé au Festival de Berlin en 2014. Il a été retenu par Télérama dans son Festival des meilleurs films de 2014.

C’est le 8ème long-métrage de Pierre Salvadori, réalisateur français né en 1964 en Tunisie de parents corses. A Paris il suit des cours de cinéma à Censier ainsi qu’une formation de théâtre. Son premier long métrage « Cible Émouvante » avec Jean Rochefort, Guillaume Depardieu et Marie Trintignant sort en 1993.
Amateur de comédies italiennes dans un premier temps, il est ensuite très inspiré par les grandes comédies américaines, celles de Ernst Lubitsch, de Howard Hawks et de Blake Edwards. Dans ses films, il porte un regard souvent décalé sur des situations marginales, des personnages qui tentent de s’en sortir. C’est un univers cohérent plein d’humour et de tendresse où l’on retrouve les thèmes du double et de l’amitié .
L’histoire du film est celle d’Antoine et de Mathilde. Antoine est musicien. A 40 ans, il décide brusquement de mettre fin à sa carrière. Après quelques jours d’errance, il se fait embaucher comme gardien d’immeuble. Jeune retraitée, Mathilde découvre une inquiétante fissure sur le mur de son salon. Peu à peu, son angoisse grandit pour se transformer en panique : et si l’immeuble s’effondrait … Doucement Antoine se prend d’amitié pour cette femme.
Antoine est incarné par Gustave Kervern et Mathilde par Catherine Deneuve. Si le film a été écrit pour Catherine Deneuve, Gustave Kervern, bien connu pour ses rôles de Grolandais s’est imposé pour sa douceur, sa patience, son sens comique, et sa présence.
Pierre Salvadori signe là sans doute sa meilleure comédie entre humour, émotions et moments de grâce.



Bande_annonce (Dans la cour )

vendredi 12 décembre 2014 par Cramés