LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Les films que nous avons programmés > Retour à Ithaque > Retour à Ithaque

Retour à Ithaque

Articles de cette rubrique


Retour à Ithaque (Retour à Ithaque)

jeudi 8 janvier 2015 par Cramés

Film précédent - - - - — - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - — - - - Film suivant

Semaine du 8 au 13 janvier 2015
Soirée-débat mardi 13 janvier
Sélectionné à la Mostra à Biarritz, San Sebastian et Toronto

Présenté par Françoise Fouillé
Film français (vo, décembre 2014, 1h35) de Laurent Cantet avec Isabel Santos, Jorge Perugorria et Fernando Hechavarría

Synopsis : Une terrasse qui domine la Havane, le soleil se couche. Cinq amis sont réunis pour fêter le retour d’Amadeo après 16 ans d’exil. Du crépuscule à l’aube, ils évoquent leur jeunesse, la bande qu’ils formaient alors la foi dans l’avenir qui les animait … mais aussi leur désillusion d’aujourd’hui.

***article de Françoise ***Dossier de presse *** Bande annonce
BO France : 54000



Sur une terrasse surplombant le Malecòn (Retour à Ithaque)

mardi 6 janvier 2015 par Françoise

Faut-il présenter Laurent Cantet ? Auteur remarqué en 1999 pour son premier long métrage “Ressources humaines” où il s’attachait à dépeindre de l’intérieur le monde du travail et les relations père/fils. On découvrait alors un auteur discret, diplômé de la plus réputée des écoles de cinéma en 1984 (L’IDHEC) et préoccupé par le destin des hommes et de leurs idéaux.
Cinéaste au parcours imprévisible, épris de liberté et exigeant, qui en 2008 décroche la Palme d’Or avec “Entre les murs” où cette fois il met en scène des jeunes de la banlieue.
Cette année après “Foxfire, confession d’un groupe de filles” tourné au Canada et vu aux Cramés, il nous emmène à Cuba.
Les liens entre Cantet et Cuba se sont tissés depuis une dizaine d’années, où l’auteur s’est attaché à cette île à son histoire mythique et tragique ainsi qu’à ses habitants.
En 2012 il participe à “ Sept jours à la Havane” film collectif qui se veut le portrait contemporain de la ville. C’est à cette occasion qu’il rencontre l’écrivain Léonardo Padura, célèbre auteur cubain, dont un roman a inspiré le scénario de “Retour à Ithaque” .
Le film nous entraîne sur une terrasse surplombant le Malecon, avec un groupe de cinq cubains, amis de longue date à l’heure des bilans. Ils fêtent le retour de l’un d’entre eux après un long exil à Madrid.
Il est question d’amitié, de fidélité, de la révolution et des désillusions de la “période spéciale” qui a suivi la chute du communisme. Film qui parle de Cuba et de son histoire mais aussi de la nôtre, c’est d’une histoire universelle qu’il s’agit.
Film tourné en 17 jours à La Havane avec le soutien des autorités cinématographiques cubaines, c’est avec surprise et déception que l’équipe cubaine et française a appris la déprogrammation de “Retour à Ithaque” du festival de La Havane, après sa projection dans le monde entier et après l’obtention de nombreux prix.
L’Histoire récente avec l’annonce du Président Obama de mettre fin à l’embargo, ne suscite que plus d’intérêt pour ce film réalisé par l’un des plus discrets mais plus talentueux artiste du 7éme Art.