LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films > Phoenix > Phoenix

Phoenix

Articles de cette rubrique



Fiche
(Phoenix)

vendredi 20 mars 2015 par Cramés

Film précédent - - - - — - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - — - - - Film suivant

Semaine du 26 au 31 mars 2015
Soirée-débat mardi 31 mars
Prix du public au Festival du cinéma allemand de Paris
Prix FIPRESCI au Festival de San Sebastiàn

Présenté par Laurence Guyon
Film allemand (vo, janvier 2015, 1h38) de Christian Petzold avec Nina Hoss, Ronald Zehrfeld et Nina Kunzendorf

Synopsis : Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Nelly, une survivante de l’Holocauste revient chez elle sous une nouvelle identité. Elle découvre que son mari l’a trahie...

*** Article de Laurence *** Bande annonce *** Horaires


Un des chefs de file de l’École de Berlin (Phoenix)

jeudi 2 avril 2015 par Laurence

Le cinéaste allemand Christian Petzold a librement adapté le roman noir du français Hubert Monteilhet Le retour des cendres pour

JPEG - 12 ko
Christian Petzold

réaliser son dernier film Phoenix. Il a obtenu le Prix du public au Festival du film allemand de Paris et le Prix FIPRESCI au Festival de San Sebastian.
Christian Petzold est né en 1960. Il a fait son service civil dans un ciné-club. Après des études de Lettres, il a rejoint l’Académie de cinéma et de télévision de Berlin dont il est diplômé puis est devenu assistant-réalisateur.
De 1987 à 1993, il réalise des téléfilms et des documentaires pour les chaînes de télévision ZDF et Arte.
En 2000, il réalise son premier film : Contrôle d’identité qui obtient de nombreux prix, ce qui fera de lui l’un des chefs de file de la nouvelle vague allemande, l’École de Berlin.
Suivront Wolfsburg(2003), Fantômes (2005), Yella (2007), Jerichow (2008) et Barbara en 2012 qui obtient l’ours d’argent du Meilleur réalisateur au Festival de Berlin.
Pour « Phoenix », Petzold reprend les deux acteurs de Barbara : Nina Hoss et Ronald Zehrfeld. Nina Hoss joue pour la sixième fois avec ce cinéaste. Elle est également une grande actrice de théâtre et fait partie de la célèbre troupe berlinoise dirigée par Thomas Ostermeier, la Schaubühne.

JPEG - 15.1 ko
Nina Hoss dans Barbara

Phoenix commence en 1945, Nelly (Nina Hoss) a été laissée pour morte après avoir reçu une balle dans la tête juste avant l’arrivée des Alliés dans le camp d’Auschwitz. Elle a survécu sous un tas de cadavres. Quand son amie Lene (Nina Kunzendorf), employée de l’agence juive la récupère, elle est défigurée. Tout le monde la croit morte. Elle n’a qu’une idée en tête : retrouver son grand amour, son mari Johnny (Ronald Zehrfeld)…
Le film de Petzold décline de nombreux thèmes qui ont été débattus à l’issue de la projection :

JPEG - 26.7 ko
Jerikow

L’identité et sa reconquête par Nelly, le déni de Johnny qui ne la reconnaît pas et renvoie au déni de l’Allemagne elle-même après la guerre (oser faire revenir Nelly des camps en robe rouge et chaussures de Paris !), l’impossible avenir de Lene devant le renoncement à se battre et l’effacement des survivants, la découverte de la trahison des proches (les cercles sur les photos), Berlin en ruines et sa vie nocturne qui continue (le Phoenix dans lequel travaille Johnny), la cupidité et la manipulation pour parvenir à ses fins, la force de Nelly qui a choisi de vivre et de faire face.
Le film est dédicacé à Fritz Bauer, le procureur allemand qui fut l’initiateur des procès dits « d’Auschwitz » à Francfort où comparurent les gardiens du camp. Bauer participa à la recherche d’Adolf Eichmann en recueillant et en transmettant des renseignements qui permirent sa capture en Argentine.
Phoenix doit aussi beaucoup à son coscénariste Harun Farocki qui est décédé en juillet 2014, il avait travaillé sur tous les films de Petzold. La photographie est de Hans Fromm et contribue beaucoup à la réussite de ce film et de sa sublime scène finale quand Nelly chante « Speak low » de Kurt Weill accompagnée au piano par Johnny qui, sidéré, la reconnaît enfin mais il est bien trop tard et Nelly part à la conquête de son nouveau destin…



Bande_annonce (Phoenix)

lundi 16 février 2015 par Cramés