LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films que nous avons programmés > Le Labyrinthe du silence > Le Labyrinthe du silence

Le Labyrinthe du silence

Articles de cette rubrique


Le Labyrinthe du silence (Le Labyrinthe du silence)

lundi 1er juin 2015 par Cramés

Film précédent

Film suivant

Soirée spéciale
Soirée-débat Lundi 1er juin à 20h30

Présenté par Klaus Schlüpmann
Film allemand (vo, avril 2015, 2h03) de Giulio Ricciarelli avec Alexander Fehling, André Szymanski et Friederike Becht

Distributeur : Sophie Dulac
Synopsis : Allemagne 1958 : un jeune procureur découvre des pièces essentielles permettant l’ouverture d’un procès contre d’anciens SS ayant servi à Auschwitz. Mais il doit faire face à de nombreuses hostilités dans cette Allemagne d’après-guerre. Déterminé, il fera tout pour que les allemands ne fuient pas leur passé.

Bande annonce *** Dossier de presse *** Dans la presse *** Dans la presse de spécialisée *** Dossier pédagogique
BO France : 341000



A propos du "Labyrinthe du silence" (Le Labyrinthe du silence)

dimanche 7 juin 2015 par Klaus

Les 50 minutes (en allemand) de Bauer en discussion avec des jeunes de
mon âge (en 1964), et qui, personnellement, m’émeuvent autrement que le
film d’hier soir :

https://www.youtube.com/watch?v=72XO8-zrJe8

Un documentaire (en allemand) de David Wittenberg 1995 : des interview
avec des – jadis jeunes – juristes qui se souviennent de Fritz Bauer (en
4 parties)

https://www.youtube.com/watch?v=8R67EX0CgJM

Et encore les 20 minutes en 1946 de Billy Wilder et Hanusz Burger
(version en anglais), où il est question d’Auschwitz mais, il est vrai,
principalement des camps sur sol allemand. Néanmoins, je crois me
souvenir que mes camarades (à l’âge de 11/12 ans) et moi aient compris
l’horreur, peut-être même là où des parents leurs parlaient de
propagande des vainceurs. Et qu’on faisait, sans que ce soit dit dans le
film, le lien avec la haîne antijuive de l’idéologie ns :

https://www.youtube.com/watch?v=pOGdrG8pZSE

... Le publiciste Schnabel avait publié un livre en 1958 : "Sur les
traces d’un enfant : Anne Frank" ; Les journaux publiaient des extraits.
Quelqu’un avait lu le nom de Mengele et savait qu’il était venu visiter
sa famille à Günzburg en 1956. Ce qui a déclenché l’intérêt des media
pour Mengele et celui de Fritz Bauer...
Mais dans le film, à mon avis, le passage Mengele est un des points
faibles (ou même qui fâchent).



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 282613

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Tous les films que nous avons programmés  Suivre la vie du site Le Labyrinthe du silence   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License