LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films > Le Caravage > Le Caravage

Le Caravage

Articles de cette rubrique



Fiche
(Le Caravage)

samedi 2 janvier 2016 par Cramés
Film précédentFilm suivant
LE DOCUMENTAIRE DU MOIS


Semaine du 14 au 19 janvier
Soirée-débat lundi 18 janvier à 20h30


Présenté par Marie-Annick Laperle en présence de Jean Louis Gouraud
Film français (décembre 2015, 1h39) de Alain Cavalier avec Bartabas

Synopsis : Chaque jour, de bon matin, Bartabas travaille son cheval préféré Caravage. Tous les deux ont une conversation silencieuse où chacun guide l’autre. Atteindront-ils une certaine perfection qui les autorise à se présenter devant un public ? Traverser les pépins de santé, se remettre de séances ratées, s’affiner, goûter la joie d’un sans faute. Le cinéaste est admis à être témoin de cette intimité. A la longue, c’est la naissance d’un trio où les coeurs sont ensemble. Le spectateur en fera peut-être un quatuor.

Dossier de presse ***Article de Marie-Annick *** Bande annonce *** Galerie de photos de la soirée


La plus noble conquête de l’homme (Le Caravage)

jeudi 7 janvier 2016 par Cramés

Comme le titre ne l’indique pas, il ne s’agit nullement du célèbre peintre italien mais d’un cheval.Quelle motivation a poussé ce Cavalier, qui n’en est pas un, à capturer par le biais de son objectif, l’un des plus beaux étalons de l’écurie du célèbre Bartabas, fondateur et directeur du Cabaret Équestre basé au fort d’Aubervilliers ?
Apparemment aucune, sinon cette unique motivation intérieure qui a fait du cinéaste, selon ses propres mots, un filmeur, un filmeur insatiable.
Donc, Alain Cavalier filme l’étalon, avec son cavalier, sans son cavalier, avec ses palefrenières ou seul dans son boxe. Il filme tous les matins, très tôt, à l’heure où le maître des lieux commence à travailler avec Le Caravage. Il filme cette cérémonie intime qui se répète chaque matin, ce langage mystérieux et muet entre l’homme et l’animal. Il filme cette masse musculaire de 700kg, au travail, au repos ou dans la maladie. Il en fait le portrait intime avec gros plans sur l’oeil, les naseaux, les flancs, les muscles. Il filme le cavalier soudé à sa monture.
Le spectateur voit l’étrange danse entre deux corps qui doivent fusionner. Il voit la tentative du filmeur pour restituer la beauté de cette masse de muscles qui peut se révéler d’une légèreté aérienne.
Et peu à peu il sera peut-être gagné lui aussi par cette fascination que celui qu’on a qualifié de « plus noble conquête de l’homme » exerce depuis toujours sur l’homme.



Bande annonce (Le Caravage)

vendredi 18 décembre 2015 par Cramés


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 190663

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Tous les films  Suivre la vie du site Le Caravage   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License