LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films > Préjudice > Préjudice

Préjudice

Articles de cette rubrique



Fiche
(Préjudice)

mardi 16 février 2016 par Cramés
Film précédentFilm suivant
Week-end Jeunes Réalisateurs 19 et 20 mars 2016

Animé par Alain Riou



Samedi 19 mars à 14h30

Prix du public au Festival d’Angers 2016

PREMIER LONG MÉTRAGE
Film belge (février 2016, 1h45) de Antoine Cuypers avec Nathalie Baye, Arno Hintjens, Thomas Blanchard, Ariane Labed, Eric Caravaca et Julien Baumgartner

Synopsis : Lors d’un repas de famille, Cédric, la trentaine, vivant toujours chez ses parents, apprend que sa sœur attend un enfant. Alors que tout le monde se réjouit de cette nouvelle, elle provoque chez lui un ressentiment qui va se transformer en fureur. Il tente alors d’établir, aux yeux des autres, le préjudice dont il se sent victime depuis toujours. Entre non-dits et paranoïa, révolte et faux-semblants, jusqu’où une famille peut-elle aller pour préserver son équilibre ?

Dossier de presse *** Bande annonce *** Horaires


Un huis clos familial dans une atmosphère de thriller (Préjudice)

lundi 7 mars 2016 par Françoise

On sait peu de choses sur Antoine Cuypers, belge de 32 ans qui a fait des études de journaliste après avoir été recalé à l’Insas (une des grandes écoles de cinéma en Belgique).
Mais il est passionné par l’image et suit divers ateliers qui lui permettent l’écriture de ses courts métrages.
Ce film est une co-production du Bénélux. Le scénario est co-écrit par A. Cuypers et l’écrivain Antoine Wauters qui est un copain de lycée.
Avant ce premier long, Cuypers a réalisé 3 courts dont il a aussi écrit les scénarios et pour "A New Old Story" sorti en 2012, il a recueilli une foison de prix, à Namur au FIFF, meilleur court et en 2013 le Magritte du cinéma (le must pour un Belge).
Pour ce premier long, il dispose d’un casting cinq étoiles, avec Nathalie et Arno Hintjens (le chanteur) Eric Caravaca et Julien Baumgartner.

L’idée du film est apparemment venue d’une phrase de Balzac : "Dans beaucoup de familles, il se rencontre un être fatal qui, pour cette famille, est une forme de maladie. Je suis cet être-là pour vous”.
Donc, il s’agit d’une histoire de famille, plutôt d’un rapport de force familial.
Dans cette famille, il y a la mère, genre dure et possessive (Nathalie Baye) le père plutôt de style taiseux (Arno) et le personnage central, le fils marginal, différent, la trentaine mais qui vit toujours chez ses parents Cédric (Thomas Blanchard).
Le réalisateur entretient volontairement des zones de mystère concernant ce garçon (est-il malade ?). Il dit vouloir être dans le symbolisme plutôt que dans le réalisme, il veut surtout éviter le schéma victime/bourreau et sa priorité est de laisser au spectateur sa liberté.
Pour Antoine Cuypers la notion de normalité est très relative, il prône la tolérance.
Selon Nathalie Baye, ce film pose la question de l’acceptation de la différence de l’autre au sein d’une famille qui tente de préserver son équilibre.



Bande annonce (Préjudice)

mardi 16 février 2016 par Cramés


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 179716

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Tous les films  Suivre la vie du site Préjudice   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License