LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Les films que nous avons programmés > Tetro > Tetro

Tetro

Articles de cette rubrique


Tetro (Tetro)

jeudi 14 janvier 2010 par Cramés

Semaine du 14 au 19 janvier 2010

Soirée-débat mardi 19 janvier 2010 à 20h00

Film américano-argentin (vostf, 2h07) de Francis Ford Coppola avec Vincent Gallo, Alden Ehrenreich, Maribel Verdu

Date de sortie : 23 décembre 2009

Synopsis : Tetro est un homme sans passé. Il y a dix ans, il a rompu tout lien avec sa famille pour s’exiler en Argentine.
A l’aube de ses 18 ans, Bennie, son frère cadet, part le retrouver à Buenos Aires.
Entre les deux frères, l’ombre d’un père despotique, illustre chef d’orchestre, continue de planer et de les opposer.
Mais, Bennie veut comprendre à tout prix, quitte à rouvrir certaines blessures et à faire remonter à la surface des secrets de famille jusqu’ici bien enfouis.

Dossier de presse *** Journal des débats ***Critiques de presse
BO : 406000



Tetro (journal des débats) (Tetro)

mercredi 27 janvier 2010 par Claude

"Tetro" - l’obscur en italien - 21ème et dernier opus de Francis Ford Coppola - a pratiquement fait salle comble - près de 80 personnes - pour la soirée-débat du mardi 19 janvier. La discussion, autour du caractère baroque ou intimiste du film, de sa superbe photo ou de son côté (trop ?) esthétisant, de son foisonnement artiste ou de son artifice complaisant, aura été nourrie : à de rares exceptions près, les spectateurs auront été séduits, voire emballés par l’histoire de Bennie, retrouvant des années après son aîné Tetro à Buenos Aires, de ce père chef d’orchestre (reflet de Coppola père ?) tyrannique et nombriliste, qui priva son fils Tetro de son talent et de...sa femme, par la lente quête de secrets de famille (un grand frère qui n’est autre que le ...vrai père !), par un traitement remarquable de la lumière et des cadrages étonnants.



Critiques de presse pour "TETRO" (Tetro)

mardi 15 décembre 2009 par Henri

Le Nouvel Observateur

Avec "Tetro" [Coppola] nous plonge une nouvelle fois dans une histoire de famille déchirée par des luttes intestines, et montre qu’il n’a rien perdu de son talent.

Voir la critique complète sur le site du Nouvel Observateur

Le monde (Jean-Luc Douin)

Ce film-là déroute, parce que, à la différence des oeuvres les plus célèbres de Coppola, il se situe moins dans le tape-à-l’oeil que dans le contre-jour (le film est en noir et blanc à l’exception de flash-back en couleurs), moins dans l’exhibitionnisme et l’artifice que dans la pudeur.

Voir la critique complète sur le site du Monde

Ouest-France

Enfin libre ? Puisque les studios hollywoodiens ne veulent plus de lui, et vice-versa, Francis Ford Coppola se sent dans la peau d’un débutant à qui s’offre désormais l’opportunité de raconter le cinéma qui lui tient à cœur.

Voir la critique complète sur le site d’Ouest-France



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 317478

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les films que nous avons programmés  Suivre la vie du site Tetro   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License