LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films > La Vie et rien d’autre > La Vie et rien d’autre

La Vie et rien d’autre

Articles de cette rubrique



Fiche
(La Vie et rien d’autre)

mercredi 16 novembre 2016 par Cramés
Film précédentFilm suivant
Rétrospective Tavernier


César du meilleur acteur et de la meilleure musique

Dimanche 4 décembre 2015 à 14h

Présenté par Thomas Pillard
universitaire



Septembre 1989 (2h15) avec Philippe Noiret, Sabine Azéma, Maurice Barrier et Michel Duchaussoy
Scénario Bertrand Tavernier et Jean Cosmos
Musique de Oswald d’Andrea

Synopsis : 1920. La Première Guerre mondiale est achevée depuis deux ans. La France panse ses plaies et se remet au travail. Dans ce climat, deux jeunes femmes d’origines sociales très différentes poursuivent le même but, retrouver l’homme qu’elles aiment et qui a disparu dans la tourmente. Leur enquête les conduit à la même source d’information, le commandant Dellaplane. Du 6 au 10 novembre 1920, Irene, Alice, le commandant se croisent, s’affrontent et finalement apprennent à se connaître...

Article de Marie-No *** Bande annonce *** Horaires


La der des der (La Vie et rien d’autre)

lundi 21 novembre 2016 par Marie-No

C’est la préface d’un livre de Didier Daeninckx paru en 1984 « La der des der » mentionnant le nombre de disparus de la Grande Guerre évalué à 350 000 qui est à l’origine de ce film .
Bertrand Tavernier s’intéressa aux démarches alors entreprises par les familles et par l’État français pour retrouver ces disparus. Et se demanda aussi comment on avait choisi le « soldat inconnu ».
Pourquoi et comment ce soldat-là fut-il déclaré inconnu à jamais ?
Jean Cosmos, scénariste de talent, fut chargé d’écrire avec lui une histoire complète et dut, pour ce faire, effectuer des recherches d’historien, aucune étude n’ayant été, jusque là, consacrée à ce sujet.

Dans une France qui sort tout juste de la guerre, un de ses héros, un commandant, va être chargé de coordonner les recherches pour retrouver les disparus. Mais il va « trahir » car prenant cette mission comme il prit auparavant ses missions de guerre, à la vie à la mort, il va creuser dans l’Histoire et faire ressurgir des vérités dérangeantes pour les politiques et les militaires .
Tout se passe comme si leur volonté était de dissimuler la réalité derrière le « soldat inconnu » .
Pour faire oublier les millions d’hommes massacrés et ne se souvenir que d’un seul ?

Le sujet n’intéressait personne et, pire, effrayait .
B.Tavernier rencontra beaucoup de difficulté pour faire financer son film. Et même une fois financé, un « décideur » lui proposa de racheter la totalité de son salaire pour qu’il stoppe le film.
Mais Tavernier ne renonça pas et son film obtint de nombreux prix dont le César du meilleur acteur pour Philippe Noiret et celui de la meilleure musique pour O. d’Andrea

C’est un film sur la vie, sur la paix retrouvée et sur la mémoire.
"Si la Terre a plus de mémoire que les hommes, la civilisation est condamnée" dira Bertrand Tavernier

La scène de la sélection du cercueil du soldat inconnu a été minutieusement reconstituée à l’identique, dialogues compris.
Pour le rôle d’Irène, le premier choix de B.Tavernier était Fanny Ardant, mais elle était enceinte à l’époque. Bertrand Tavernier pensa ensuite à Catherine Deneuve mais elle avait déjà beaucoup tourné avec Philippe Noiret. Finalement le rôle fût confié à Sabine Azéma.
C’est chez Philippe Noiret au domaine de Turcy dans l’Aude que fut tournée la fin du film.



Bande annonce (La Vie et rien d’autre)

lundi 7 novembre 2016 par Cramés


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 180070

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Tous les films  Suivre la vie du site La Vie et rien d’autre   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License