LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films > Une chambre en ville > Une chambre en ville

Une chambre en ville

Articles de cette rubrique



Fiche
(Une chambre en ville)

jeudi 12 janvier 2017 par Cramés
Cycle Jacques Demy
Lola - Une chambre en ville - Peau d’âne
Film précédentFilm suivant

Du 26 au 31 janvier 2017
Soirée-débat dimanche 29 janvier à 20h30


Présenté par Marie-Noëlle Vilain
Film français (1982, 1h32) de Jacques Demy avec Dominique Sanda, Richard Berry, Michel Piccoli, Danielle Darrieux et Jean-François Stévenin
Scénario et dialogues de Jacques Demy, musique de Michel Colombier

Synopsis : L’histoire d’une passion. Nantes, 1955. Les chantiers navals sont en grève. François Guilbaud, métallurgiste fiancé à Violette, rencontre Edith. Une passion naît entre eux mais il ne sait pas qu’elle est la fille de La Colonelle chez qui il loue « une chambre en ville ». Quant à Edith, elle a un mari jaloux, Edmond. Edith et François, submergés par la passion, réalisent qu’ils ne sont rien l’un sans l’autre. La grève pour le droit au travail des ouvriers se durcit et prend de l’ampleur : une muraille de casques, de boucliers et de matraques se dresse.

Article de Marie-No *** Dossier de presse *** Bande-annonce *** Horaires


Un film opéra (Une chambre en ville)

lundi 30 janvier 2017 par Marie-No

Film sombre par son sujet et triste parce qu’il marquera la rupture entre Jacques Demy et son public
C’est pourtant un très bel hommage aux travailleurs.

Jacques Demy avait commencé à écrire un roman sur ce sujet au milieu des années 50.
Il reprend ce sujet 10 ans plus tard (1964).
La colonelle n’a pas de fille mais un fils homosexuel attiré par Guilbaud.
Demy souhaite réaliser un véritable opéra mais pas de financement.
Encore 10 ans plus tard en 74, il réécrit l’histoire (assez proche de la définitive) . Pour la mettre en musique il souhaite travailler avec Michel Legrand et pour la jouer, il envisage C.Deneuve, G.Depardieu , S.Signoret et I.Huppert mais il essuie plusieurs refus. D’abord celui de M.Legrand qui n’aime pas l’histoire et puis aussi celui de C.Deneuve qui est intéressée mais ne veut pas être doublée. G.Depardieu sans C.Deneuve n’est plus intéressé. La Gaumont le lache aussi (en cause l’échec commercial de « L’événement le plus important »).
En 81 il peut reprendre son projet car il a trouvé une productrice : Christine Gouze-Renal.
Dominique Sanda qui a déjà travaillé avec lui sur le téléfilm « la naissance du jour » et souhaite retravailler avec lui, sera Edith.
Michel Colombier écrira la musique.
Jacques Revaux (doublure chants de J.Perrin sur les Demoiselles et Peau d’âne) doublera R.Berry et finance la bande son.

Il aura fallu presque 30 ans pour que le projet aboutisse.

Musique

Michel Colombier (1939-2004)
M.Colombier a signé la musique de plus de 120 films.
Il a travaillé (arrangements) en outre avec Pierre Henry (Messe pour un temps présent 1967) Serge Gainsbourg (Bonnie and Clyde, Elisa, Requiem pour un con) Barbara (l’aigle noir 1970), B.Fontaine , C.Nougaro, AIR 2004 (albumTalkie Walkie)
Musique des bonshommes volants de Folon Antenne 2 années 80.

Jacques Demy aura pour ce film une nouvelle équipe technique sauf Bernard Evein qui signe les décors.
Les scènes en extérieur sont tournées à Nantes et les scènes d’intérieur en studio à Boulogne Billancourt.

Acteurs

Danielle Darrieux née en 1917 (Voix chantée : elle-même).
Commence sa carrière en 1931, tourne dans plus de 100 films et 40 téléfilms + 40 rôles au théâtre. Égérie de Max Ophüls avant de devenir celle de Jacques Demy.

Dominique Sanda née en 1951 (Voix chantée : Florence Davis).
Commence sa carrière en 1969 dans Une femme douce de R.Bresson. Elle tourne ensuite entre autres dans Le conformiste 1970 (Bertolucci) Le jardin des Finzi 1971 (de Sica) 1900 en 1976 (Bertolucci) et aussi avec Visconti, Marguerite Duras, Michel Deville, B.Jacquot. Plus récemment avec Nicole Garcia (Un beau dimanche) et B. Bonello (Saint Laurent).

Richard Berry né en 1950 (Voix chantée : Jacques Revaux)
Premier prix du conservatoire d’art dramatique 1973.
Sociétaire de la comédie française de 1973-1980.
1974 première apparition au cinéma dans La Gifle de C.Pinoteau et premier grand rôle en 1978 dans Mon premier amour d’Elie Chouraki. Plus de 70 rôles au cinéma (Arcady, Christine Pascal le petit price a dit) + de 30 rôles à la télé, 6 films en tant que réalisateurs dont L’immortel en 2010, nombreux rôles au théâtre.
R.Berry s’est essayé aussi à la chanson (2 albums : Visiteur et Black out et un 45T L’Amour, l’amour).

Michel Piccoli né le 27 décembre 1925 (Voix chantée : Georges Blaness)
1945 première apparition dans Sortilèges de Christian Jacque.
Michel Piccoli tourne dans plus de 200 films au cinéma (Le Mépris Godard, Les Demoiselles J.Demy, Benjamin de M.Deville, La Chamade de A.Cavalier, Les Choses de la vie de C.Sautet, Cet obscur objet du désir de L .Bunuel, Habemus Papam de N.Moretti et plus de 100 films pour la télévision. Auteur de 5 films en tant que réalisateur.

Jean-François Stévenin né en 1944 (Voix chantée : Aldo Franck)
Brillante carrière de seconds rôles du cinéma français . On se souvient de lui dans les Truffaut (La Nuit américaine, L’Argent de poche) et on le verra dans le Mocky qui doit sortir cette année Vénéneuses.

Nantes

Générique de début : en toile de fond le pont transbordeur procédé « glass shot » car déjà disparu au moment du tournage (Construction 1903 Destruction 1958)
Jacques Demy tenait beaucoup à cette image du Nantes de sa jeunesse

« Une chambre en ville » est l’envers noir des films chantés qui ont fait le succès. de Jacques Demy qui passe de la comédie musicale au film Opéra avec son outrance de jeu et sa fin tragique .
C’est l’envers de son premier long métrage Lola, 20 ans après dans le même décor, Nantes
Le passage Pommeraye y est désert, dans Lola il était lumineux et peuplé de passants.
Dans Lola , Nantes est la ville des nouveaux départs, alors que d’ Une chambre en ville, personne ne sortira.
Jacques Demy y montre aussi l’amour perdu d’avance d’un ouvrier et d’une bourgeoise.
Pour la première fois chez Demy, la mort est la seule issue.
Les temps ont changé. Edmond est marchand de télés.

Ce film sera son dernier chef d’œuvre et un échec commercial cinglant.



Bande annonce (Une chambre en ville)

dimanche 11 décembre 2016 par Cramés


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 190663

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Tous les films  Suivre la vie du site Une chambre en ville   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License