LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films > Après la tempête > Après la tempête

Après la tempête

Articles de cette rubrique



Fiche
(Après la tempête)

mercredi 3 mai 2017 par Cramés
Film précédentFilm suivant

6 nominations au Festival de Cannes 2016
Du 25 au 30 mai 2017
Soirée-débat mardi 30 à 20h30


Présenté par Marie-Annick Laperle
Film japonais (vo, avril 2017, 1h58) de Hirokazu Kore-eda avec Hiroshi Abe, Yoko Maki et Yoshizawa Taiyo
Distributeur : Le Pacte

Synopsis : Malgré un début de carrière d’écrivain prometteur, Ryota accumule les désillusions. Divorcé de Kyoko, il gaspille le peu d’argent que lui rapporte son travail de détective privé en jouant aux courses, jusqu’à ne plus pouvoir payer la pension alimentaire de son fils de 11 ans, Shingo. A présent, Ryota tente de regagner la confiance des siens et de se faire une place dans la vie de son fils. Cela semble bien mal parti jusqu’au jour où un typhon contraint toute la famille à passer une nuit ensemble…

Dossier de presse *** Bande annonce *** Voir le blog


Tempête familiale (Après la tempête)

mardi 16 mai 2017 par Marie-Annick

C’est l’histoire d’un homme désenchanté, Ryota, divorcé, père d’ un enfant , qui s’obstine à faire son propre malheur. Le salut, pour ce personnage principal du récit vient d’un typhon qui va obliger cette famille éclatée à se regrouper dans l’appartement de la grand-mère, le temps d’une nuit agitée pour enfin parvenir à se parler.
Dans son précédent film, Notre petite soeur,la cellule familiale réunie trouvait l’équilibre et la sérénité en dehors du couple parental. Avec ce nouveau film, le cinéaste revient au dysfonctionnement familial dans la société japonaise et offre une galerie de portraits dont le principal est celui de Ryota, ce père défaillant qui voudrait retrouver l’estime de son entourage et en particulier de son fils. La famille est en effet au cœur de tous ses films, du bouleversant Nobody knows au magnifique Tel père, tel fils, récompensé par le Prix du Jury à Cannes en 2013. (et aussi I wish)
Pour réaliser Après la tempête, Kore Eda dit avoir puisé dans la solitude de son enfance, face aux disputes de ses parents. Le film puise donc à la même source amère, celle des fêlures, des rancœurs, des deuils mais aussi des insatisfactions sociales.. Et comme dans la plupart de ses longs métrages, il est question aussi de transmission et d’accomplir son destin le plus dignement possible.
Avec ce nouveau film, Kore Eda prouve une fois de plus qu’il sait scruter avec finesse les rapports familiaux et qu’il est un maître quand il s’agit de filmer des enfants.



Bande annonce (Après la tempête)

mercredi 26 avril 2017 par Cramés


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 187118

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Tous les films  Suivre la vie du site Après la tempête   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License