LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films > Barton Fink > Barton Fink

Barton Fink

Articles de cette rubrique



Fiche
(Barton Fink)

dimanche 5 novembre 2017 par Cramés
Film précédentFilm suivant
Rétrospective des Frères Coen


Palme d’Or, Prix de la mise en scène et Prix d’interprétation masculine pour John Turturro au Festival de Cannes 1991

samedi 2 décembre 2017 à 17h
Présenté par Thomas Sotinel


Film américain (vo, septembre 1991, 1h56) avec John Turturro, John Goodman, Michael Lerner, Judy Davis, John Mahoney et Steve Buscemi
Reprise en octobre 2013.

Synopsis : En 1941, Barton Fink est un jeune auteur timide et effacé de pièces de théâtre, dont la dernière pièce est encensée par la critique à New York. Son agent le pousse à tenter sa chance à Hollywood comme scénariste sous contrat pour un studio, Capitol Pictures. Arrivé à Hollywood, le patron du studio, Jack Lipnick, lui demande de scénariser un film de série B sur le monde des lutteurs. Barton Fink accepte alors qu’il ne connait pas du tout cet univers sportif. L’auteur s’installe dans un grand hôtel suranné quasi désert et bien étrange. Dès les premières heures, l’angoisse de la page blanche envahit Barton Fink. C’est à ce moment que le jeune auteur rencontre Charlie Meadows , un étrange voisin...

Article de Françoise *** Voir le dossier pédagogique du CNC *** Bande annonce *** Horaires


Barton Fink, Le chef-d’œuvre (palmé) des Coen ??? (Barton Fink)

mercredi 22 novembre 2017 par Françoise

Barton Fink est le 4ème long métrage des frères Coen, film qui forme un point de basculement dans leur filmographie, les critiques distinguant, un avant et un après.

Dans leurs trois premiers films (Sang pour sang, Arizona junior et Miller’s Crossing ) on peut reconnaître de grandes directions filmiques ; les références au film noir, le comique de l’absurde, la dénonciation de la vanité de leurs personnages, le tout mis en scène par une caméra précise et malicieuse.

C’est aussi un film charnière entre deux périodes par le remplacement de leur chef-op habituel, Barry Sonnenfeld par Roger Deakins qui travaillera sur tous les films suivants jusqu’à aujourd’hui et partagera les prix et nominations avec eux.

La valeur artistique du film tient d’abord au scénario des frères Coen. Le personnage central, Barton Fink (dont l’inspiration vient plus ou moins d’un dramaturge et scénariste, Clifford Odets) est un jeune auteur de théâtre intellectuel juif new-yorkais, socialement engagé, qui vient de connaître son premier succès et à qui son agent conseille de se rendre à Hollywood pour écrire un scénario. Mais la descente aux enfers surgit dans l’hôtel minable où il réside à L.A. Il découvre les affres de la page blanche et plus tard des ennuis beaucoup plus graves…

Le contexte du film (1941)

Les auteurs en profitent pour dénoncer le système des studios et de Hollywood (eux qui incarnent le cinéma indépendant) les scénaristes serviles, les producteurs hystériques et la dépersonnalisation de la création.
A chaque fois les Coen font allusion à d’authentiques personnages de Hollywood.

Les acteurs pour certains devenus fétiches dans leur œuvre.

D ‘abord le génial John Turturro immortalisé en Barton Finck puis John Goodman, et Steve Buscemi.

La mise en scène comme sujet qui est au cœur du film, une interrogation sur leur propre créativité, leurs difficultés (ils n’arrivent pas à écrire le scénario de leur futur film). Ils s’interrogent sur la création artistique.

Ce film fut auréolé d’une triple récompense inédite à Cannes (Palme d’or, prix de la mise en scène et prix du meilleur interprète) cumul rendu impossible par la suite !

Si la critique a été unanime et débordante de louanges, l’accueil public fut plus frais, la production ne rentra pas dans ses frais, mais ce film a permis aux européens de découvrir les Coen et le film a fait presque un demi-million d’entrées en France (cocorico ).

Mélangeant les éléments dramatiques, métaphysiques et comiques, les frères Coen ont mis la barre de leur cinéma très haut mais ils ont remporté la Palme (dans tous les sens du terme ).



Bande annonce (Barton Fink)

dimanche 5 novembre 2017 par Cramés


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 190663

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Tous les films  Suivre la vie du site Barton Fink   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License