LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films > La Villa > La Villa

La Villa

Articles de cette rubrique



Fiche
(La Villa)

vendredi 29 décembre 2017 par Cramés
Film précédentFilm suivant

Pour agrandir cliquer sur l’image

Dans le cadre du Festival Télérama
Du 25 au 30 janvier 2018
Soirée débat mardi 30 janvier à 20h30


Présenté par Laurence Guyon
Film français (novembre 2017, 1h47) de Robert Guédiguian avec Ariane Ascaride, Jean-Pierre Darroussin, Gérard Meylan, Jacques Boudet, Anaïs Demoustier, Robinson Stevenin et Yann Tregouët

Distributeur : Diaphana Distribution

Synopsis : Dans une calanque près de Marseille, au creux de l’hiver, Angèle, Joseph et Armand, se rassemblent autour de leur père vieillissant. C’est le moment pour eux de mesurer ce qu’ils ont conservé de l’idéal qu’il leur a transmis, du monde de fraternité qu’il avait bâti dans ce lieu magique, autour d’un restaurant ouvrier dont Armand, le fils ainé, continue de s’occuper. Lorsque de nouveaux arrivants venus de la mer vont bouleverser leurs réflexions…

Article de Laurence *** Dossier de presse *** Bande annonce *** Horaires


On l’a, La Cerisaie ? (La Villa)

vendredi 2 février 2018 par Laurence

La villa est le vingtième film de Robert Guédiguian. Il l’a écrit, produit et réalisé. Le scénario et les dialogues ont été coécrits avec Serge Valetti, le montage est de Bernard Sasia et nous retrouvons toute sa troupe d’acteurs fidèles anciens et récents.
Comment expliquer une telle fidélité ?
Son monteur, Bernard Sasia, que nous avons reçu à Montargis en 2013 propose une explication. Il connaît Robert Guédiguian depuis 1980. Sasia sortait de l’IDEC, pour l'agrandir cliquez sur l'imagerecherchait un stage et une scripte lui a conseillé de s’adresser à un jeune homme qui sortait d’études universitaires de sociologie et tournait son premier film dans une calanque de Marseille : Robert Guédiguian. Ils ne se sont plus quittés.
« Tout le monde dit oui à Robert », dit Bernard Sasia. Pour La Villa, Jean-Pierre Darroussin a été prévenu longtemps à l’avance pour qu’il se rende disponible. Tous ont plaisir à se retrouver et à vivre un projet ensemble. Malgré des moyens désormais confortables, la dimension artisanale est restée. R Guédiguian maitrise sa production donc son indépendance. pour l'agrandir cliquez sur l'image
Robert Guédiguian dit ne rien savoir faire seul. A l’âge de cinq ans, il était déjà en bande. Mais, pour être en bande toute la journée, il faut avoir du grain à moudre. Ainsi il affirme : « Je pense que c’est pour ça que j’ai fait du cinéma, pour passer du temps avec les amis ». Ils font cependant des métiers différents, se voient de temps en temps et, quand ils tournent, vivent ensemble 2 ou 3 mois. « C’est formidable d’avoir trouvé des gens qui veulent raconter les mêmes histoires que vous ».

La genèse de la villa :

Ariane Ascaride a confié qu’un jour Robert Guédiguian lui a demandé : « On l’a, La Cerisaie ? ». Il venait de trouver l’inspiration pour son prochain film. pour l'agrandir cliquez sur l'image
Il lui fallait un théâtre, une scène. Ce serait la calanque de Méjean en hiver avec « les petites maisons colorées, encastrées dans les collines qui semblent n’être que des façades... Elles sont surplombées par un viaduc où les trains ont l’air de jouets d’enfant, l’ouverture sur la mer transforme l’horizon en fond de scène... autant de toiles peintes... surtout dans les lumières de l’hiver, quand tout le monde est parti. Un décor abandonné mélancolique et beau ».
Et, en partant d’un petit village, son histoire parlerait au monde entier.



Bande annonce (La Villa)

mercredi 6 décembre 2017 par Cramés


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 208304

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Tous les films  Suivre la vie du site La Villa   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License