LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films > Vent du nord > Vent du nord

Vent du nord

Articles de cette rubrique



Fiche
(Vent du nord)

mardi 27 mars 2018 par Cramés
Film précédentFilm suivant
WEEK END JEUNES RÉALISATEURS 7 et 8 avril 2018

Animé par Alain Riou

Pour agrandir cliquer sur l’image

Samedi 7 avril à 17h

En présence du réalisateur
Film franco-tunisien (mars 2018, 1h29) de Walid Mattar
Avec Philippe Rebbot, Mohamed Amine Hamzaoui, Kacey Mottet Klein, Corinne Masiero, Abir Bennami, Khaled Brahmi et Thierry Hancisse

Distributeur : KMBO

Synopsis : Nord de la France. L’usine d’Hervé est délocalisée. Il est le seul ouvrier à s’y résigner car il poursuit un autre destin : devenir pêcheur et transmettre cette passion à son fils. Banlieue de Tunis. L’usine est relocalisée. Foued, au chômage, pense y trouver le moyen de soigner sa mère, et surtout de séduire la fille qu’il aime. Les trajectoires de Hervé et Foued se ressemblent et se répondent.

Entretien avec le réalisateur *** Dossier de presse *** Bande annonce *** Horaires


Une utopie qui vise à l’abolition des frontières (Vent du nord)

mardi 3 avril 2018 par Françoise

Vent du nord est le premier long métrage de Walid Mattar, réalisateur franco-tunisien de 37 ans. Ce film a bénéficié d’une belle promotion lors de sa sortie le 28 mars dernier. Programmé au festival Cinémed de Montpellier, il a récolté quelques prix et nomination en Tunisie et en France, et fait l’objet d’articles en général élogieux dans la presse nationale, de Télérama au Monde, Marianne etc..

Quelques éléments biographiques sur le réalisateur

Cliquer sur les images pour les agrandir
W. Mattar est né dans la banlieue ouvrière de Tunis ( au bord de la mer ). Il a suivi des études supérieures en génie industriel à Tunis puis a occupé un poste de cadre Au centre Kacey Mottet Klein]dans une usine de câblage électrique. Cruelle expérience où il découvre qu’il n’a pas de pouvoir sauf celui de licencier des ouvriers. Ensuite il s’installe en France dans le nord (près de Boulogne sur mer) et entame des études de cinéma avec un DEA à Nanterre puis réalise en parallèle à partir de 1999 des courts métrages. En 2003 son deuxième court s’intitule Le cuirassé Abdelkarim où l’on remarque un certain humour .
En 2006 l’un de ses courts est présenté à Cannes dans la sélection « Tous les cinémas du monde » ses courts sont diffusés dans des festivals ou sur Arte.
C’est en 2017 qu’il réalise son premier long Vent du Nord.

La genèse du film

Lorsqu’il habitait à Tunis, il avait remarqué que peu de perspectives d’avenir s’offraient et que pour tous la solution semblait être l’argent. Quand il est parti vivre en France dans une petite ville côtière de la Manche, il a été frappé par la similitude des modes de vie des deux côtés de la Méditerranée : le rapport à la mer, l’importance du café du coin, les difficultés liées au travail.
W. Mattar prend alors conscience que les gens se réunissent davantage en fonction de leur origine sociale que de leur origine géographique. De cette proximité est née l’idée du film, raconter les histoires croisées de deux ouvriers, l’un en France Corinne Masiero licencié, Hervé, l’autre en Tunisie Foued qui trouve du travail.
Leurs trajectoires se ressemblant et se répondant.

Le film

Très bien structuré grâce à un scénario, écrit par Leyla Bouzid (que certains Cramés ont vu lors d’un prévisionnement avec son film A peine j’ouvre les yeux, Claude Lepape et le réalisateur). L’histoire est celle de la mondialisation et des délocalisations d’usines dans des pays à bas coût de main d’œuvre, de licenciement.
Mais ici cette situation économique, donne l’occasion aux deux ouvriers, d’élargir Phippe Rebbotleurs vies en tout cas pour le français, de tenter la réalisation d’un rêve.
La mise en scène repose sur des ressorts assez comiques et se moule dans une comédie sociale (à l’instar de Discount) ou l’on retrouve les acteurs fétiches d’un humour très social et actuel : Philippe Rebbot qui incarne Hervé, l’ouvrier français, sa femme Corinne Masiero et leur fils Kacey Mottet Klein.
Ce film parle de l’échange, de la circulation des personnes, des choses, dans une économie mondialisée, mais Vent du Nord est une réponse cinématographique quant à la séparation Nord/Sud, une utopie qui vise à l’abolition des frontières…



Entretien avec le réalisateur (Vent du nord)

vendredi 9 mars 2018 par Cramés


Bande annonce (Vent du nord)

vendredi 9 mars 2018 par Cramés


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 215502

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Tous les films  Suivre la vie du site Vent du nord   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License