LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Les films que nous avons programmés > Cléo de 5 à 7 > Cléo de 5 à 7

Cléo de 5 à 7

Articles de cette rubrique


Cléo de 5 à 7 (Cléo de 5 à 7)

samedi 24 novembre 2018 par Cramés
Film précédentFilm suivant

Rétrospective Agnès Varda
Samedi 24 et dimanche 25 novembre 2018


Cannes Classics


Présenté par Brigitte Rollet, universitaire
Samedi 24 novembre 2018 à 17h30

Film (avril 1962, 1h30) Avec Corinne Marchand, Antoine Bourseiller, Dominique Davray, José Luis de Vilallonga, Michel Legrand

Musique de Michel Legrand

Synopsis : Cléo, belle et chanteuse, attend les résultats d’une analyse médicale. De la superstition à la peur, de la rue de Rivoli au Café de Dôme, de la coquetterie à l’angoisse, de chez elle au Parc Montsouris, Cléo vit quatre-vingt-dix minutes particulières. Son amant, son musicien, une amie puis un soldat lui ouvrent les yeux sur le monde.

Article de Marie-Annick *** Dossier de presse *** Bande annonce
BO France :



Le pire dans le pire, c’est l’attente du pire (Cléo de 5 à 7)

lundi 19 novembre 2018 par Marie-Annick

Cléo de 5 à 7, c’est deux heures de la vie d’une femme interprétée par Corinne Marchand. Deux heures qui précèdent l’heure d’un rendez-vous médical qui confirmera peut-être un diagnostic angoissant. Je ne résiste pas à l’envie d’ écrire cette citation de Daniel Pennac , trouvée sur le net à ce sujet : « Le pire dans le pire, c’est l’attente du pire »
La caméra suit deux heures durant, cette femme qui erre au hasard des rues parisiennes et des palpitations de son cœur. Agnès Varda dont c’est le deuxième long métrage en 1961, filme un compte à rebours marqué par les impératifs du temps et de la géographie. Or, cette pression ajoutée à la possibilité du pire libèrent le personnage. Cléo, la jolie chanteuse égocentrique du début, va peu à peu se transformer en sujet qui regarde et écoute. L’un des talents de la réalisatrice est aussi de parvenir à nous faire ressentir les différentes perceptions du temps. Filant d’abord très vite, il se dilate peu à peu à mesure que l’héroïne prend le temps d’attendre et même de s’autoriser la promesse d’un amour qui se présente sous le visage d’un soldat de la guerre d’Algérie.
De Cannes 1962 à Cannes 2012 où le film a été projeté en version restaurée, Cléo de 5 à 7 reste un petit bijou qui suscite toujours l’admiration. Madonna elle-même voulut en faire un remake dans les années 1980 et le Norvégien Joachim Trier s’en est largement inspiré, pour réaliser en 2010 son très beau film Oslo, 31 août
Un film toujours à la mode, à voir et à revoir sans modération.