LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Les films que nous avons programmés > Piranhas > Piranhas

Piranhas

Articles de cette rubrique


Piranhas ( Piranhas)

jeudi 3 octobre 2019 par Cramés
Film précédentFilm suivant
Week-End cinéma italien contemporain 5 et 6 octobre 2019
Prix du jury au Festival du film policier de Beaune 2019
Ours d’argent du meilleur scénario 2019

Pour agrandir cliquer sur l’image

Présenté et animé par Jean-Claude Mirabella, universitaire spécialiste du cinéma italien

Samedi 5 octobre 2019 à 21h

Film de Claudio Giovannesi (vo, juin 2019, 1h52) avec Francesco Di Napoli, Ar Tem, Viviana Aprea

Titre original : La Paranza Dei Bambini
Interdit aux moins de 12 ans.
Synopsis : Nicola et ses amis ont entre dix et quinze ans. Ils se déplacent à scooter, ils sont armés et fascinés par la criminalité. Ils ne craignent ni la prison ni la mort, seulement de mener une vie ordinaire comme leurs parents. Leurs modèles : les parrains de la Camorra. Leurs valeurs : l’argent et le pouvoir. Leurs règles : fréquenter les bonnes personnes, trafiquer dans les bons endroits, et occuper la place laissée vacante par les anciens mafieux pour conquérir les quartiers de Naples, quel qu’en soit le prix.

Article de Laurence *** Dossier de presse *** Bande annonce *** Photos du Week-End
BO France : 39000



La Fin de l’innocence ( Piranhas)

mardi 24 septembre 2019 par Laurence

Piranhas est une adaptation du premier roman de Roberto Saviano, La paranza dei bambini. Saviano est l’auteur de Gomorra, adapté à l’écran par Matteo Garrone. Il a participé à l’écriture du scénario de Piranhas au côté de Claudio Giovannesi.
Le film traite du rapport entre adolescence et criminalité et suit le parcours de huit adolescents de Naples qui rejoignent les rangs du crime organisé. Cette allégeance marque la fin de l’innocence et le renoncement à de vrais rapports amicaux ou amoureux. Naples sert de cadre au récit mais il n’a pas pour but de décrire la délinquance juvénile napolitaine : C’est avant tout l’histoire d’une bande de jeunes pris dans l’engrenage de la violence à l’âge de l’innocence, où l’on définit sa conception du bien et du mal. Pris par le désir de posséder ce qu’offre la société de consommation et plus particulièrement des objets de luxe, ils enfreignent la loi sans en mesurer les conséquences.
Le réalisateur s’attache aux sentiments des jeunes garçons : l’amitié, le premier amour, les liens familiaux. Comment vit-on à quinze ans un parcours criminel ? À quoi renonce-t-on ? Les sentiments qu’on croyait purs, les liens d’amitié, les amours qui semblaient éternelles et absolues, quand commencent-ils à se flétrir, à s’abîmer, à entrer en conflit avec l’ambition, la soif de pouvoir ?
Piranhas a obtenu le Prix du Jury au Festival du film policier de Beaune et l’Ours d’argent du Meilleur Scénario au Festival de Berlin. Le film est interdit aux moins de douze ans.